L’utilisation de ce service baptisé Pictor est très simple : il suffit de saisir les mots souhaités et de découvrir ensuite le résultat notamment grâce aux lettrines numérisées dans la Bibliothèque virtuelle des manuscrits médiévaux (BVMM).

Pour changer l’une des propositions enluminées, cliquer simplement sur la lettre en question ou laisser le hasard choisir en optant pour un choix aléatoire.

Pictor

L’outil permet également de se transmettre la création par courriel ou de télécharger l’image directement sur le terminal, pour la partager ensuite sur  les réseaux sociaux ou pour en faire un marque-page comme le suggère Alexane Trubert. Plus de 1500 lettrines sont disponibles sur Pictor grâce au travail d’Alexandre Jury.

Sources