La réalisation d’un film d’animation en classe est l’occasion de mettre en œuvre une pédagogie de projet qui présente de nombreux intérêts : interdisciplinarité, sens des apprentissages, motivation des élèves, développement des capacités d’initiative et d’autonomie…
L’équipement numérique actuel (matériel et logiciels) permet de façon très simple de réaliser ce type de projet et d’obtenir un résultat de qualité en quelques séances seulement, du cycle 1 au cycle 3.

POURQUOI FAIRE UN FILM D'ANIMATION ?

—> Compétences visées

ACTIVITÉS PRÉALABLES

Découverte du cinéma d’animation : recueil des représentations des élèves, visionnage et analyse d’une sélection de quelques courts métrages d’animation, élaboration d’une définition du cinéma d’animation.

Histoire du cinéma : découverte et repérage sur une frise chronologique des dates clés de l’histoire du cinéma

Production d’images animées : étude et construction de dispositifs permettant de produire une image animée (thaumatrope, plénakistiscope, zootrope, folioscope).

CONSEILS

Placer les élèves au centre du projet : écriture du scénario, préparation du storyboard, choix des personnages, réalisation du décor…

Anticiper la répartition des tâches : prises de vues effectuées par petits groupes avec un rôle spécifique pour chacun

Durée du film : 2 à 3 minutes maximum, pour débuter

Décor et personnages : privilégier simplicité d’installation et de manipulation, ainsi qu’un décor fixe pour le temps du tournage ; adapter la taille des personnages au décor et inversement.

ÉTAPES

1. Choix par les élèves de la nature et du thème du film à réaliser

  • en fonction de la nature du film, étude du type d’écrit correspondant
  • choix et étude des techniques retenues pour la création des décors, personnages et accessoires

2. Écriture du scénario

  • écriture de la trame générale du film
  • découpage de la trame en scènes
  • élaboration des fiches détaillées des personnages et des lieux
  • écriture détaillée des différentes scènes
  • réalisation du scénarimage ou storyboard avec choix des différents plans et cadrages

Télécharger (PDF, 32KB)

3. Activités préparatoires

  • création des personnages, des décors et des accessoires
  • expérimentation autour des bruitages
  • travail autour du dialogue (en référence aux activités théâtrales)

4. Tournage

  • installation fixe du studio d’enregistrement (décors, éclairage, fixation du ou des appareils de prise de vue),
  • prises de vue, scène par scène (dans l’ordre chronologique ou non).

5. Pré-montage des scènes

  • réalisation du montage de chacune des scènes séparément (sans le son)
  • création des effets spéciaux (en option)

6. Sonorisation et doublage son

  • enregistrement des dialogues et des voix off
  • production et enregistrement des bruitages
  • enregistrement/choix des musiques
  • doublage son des différentes scènes préalablement montées

7. Montage final

  • montage dans l’ordre chronologique des scènes préalablement sonorisées
  • incorporation des transitions visuelles et sonores
  • incorporation des génériques de début et de fin
MATÉRIEL
  • un appareil photo numérique ou une webcam associés à un ordinateur OU une tablette numérique
  • un trépied et en option un support pour tablette
  • un ou plusieurs spots pour l’éclairage
  • un micro pour le son
  • de la pâte adhésive
TECHNIQUES

1. Un appareil photo OU une webcam ET le logiciel MONKEYJAM

 

  • téléchargement et installation de MONKEYJAM : logiciel gratuit conçu pour capturer des images à partir d’un d’appareil photo numérique, d’une webcam… Et de les assembler dans un montage image par image (film d’animation ou stop-motion). Peut également importer des fichiers audios (au format MP3 ou WAV) stockés sur un ordinateur.
  • téléchargement et installation de PHOTOFILTRE, logiciel de traitement d’images performant, gratuit et en langue française, développé par Antonio Da Cruz.
  • prises de vues effectuées avec l’appareil photo ou la webcam
  • importation des images sur l’ordinateur
  • redimensionnement des images avec PHOTOFILTRE : voir le TUTORIEL
  • importation des images et création du film avec MONKEYJAM : voir le TUTORIEL

2. Une webcam ET le logiciel STOP-ANIME

  • téléchargement et installation de STOP-ANIME : autre logiciel d’animation nécessitant une webcam. Il permet la prise de vues image par image, ainsi que quelques fonctions supplémentaires…
  • paramétrer STOP-ANIME : voir le TUTORIEL
  • répartition des tâches entre élèves : voir un EXEMPLE
  • prises de vues effectuées avec STOP-ANIME : voir le TUTORIEL
  • création du film

Film d’animation from Equipe TICE42 on Vimeo.

3. Une tablette numérique

Une réalisation des GS-CP-CE1 de l’école primaire d’Uffheim

  • quelques applications
    • Animation en Volume : gratuit, Android, iOS
    • iMotion : gratuit, iOS
    • iStopMotion : payant, iOS
  • la technique est similaire aux précédentes à la différence que la tablette offre une solution “tout en un” : prise de vue, création, montage et sonorisation du film.
  • capture image par image, l’application aidant à cadrer en conservant un “fantôme” (pelure d’oignon) de l’image précédente, ce qui permet de déplacer les objets sans décalage trop important.

 

 

4. La pixilation

Luminaris from Juan Pablo Zaramella on Vimeo.

« La pixilation (de l’anglais pixilated) est une technique d’animation en volume où des acteurs réels ou des objets sont filmés image par image. C’est un effet spécial (trucage réalisé au tournage) qui crée un semblant de magie : des personnages qui volent, glissent sans bouger les jambes, des objets ou des personnages qui apparaissent subitement et se meuvent bizarrement, des déplacements impossibles dans la réalité. » (source : Wikipédia)

Voir à ce sujet : Les leçons du professeur KOURO

Atchoum ! film d’animation tourné avec la classe de CM2 de l’école La Strueth et leur enseignant Gilles Baum.

5. Le son

En animation image par image, aucun son n’est enregistré durant la prise de vue. Il faut donc être créatif durant le montage, en ajoutant musiques, bruitages, dialogues… Parmi les nombreux logiciels de montage audio, le plus connu est AUDACITY, gratuit et disponible sur de nombreuses plateformes :

  • téléchargement et installation d’AUDACITY
  • téléchargement et installation de LAME, nécessaire pour l’export au format .mp3
  • prise en main d’AUDACITY : voir le TUTORIEL

6. Le montage final

VIDEOPAD est un logiciel de montage vidéo professionnel et payant. Il existe toutefois une version gratuite, pour un usage privé et non commercial, qui réunit toutes les fonctionnalités nécessaires au montage vidéo. Ce logiciel dispose de plusieurs pistes audio ce qui facilite grandement le mixage et le montage de la bande son.

  • téléchargement et installation de VIDEOPAD
  • prise en main de VIDEOPAD : voir le TUTORIEL
REMERCIEMENTS et RESSOURCES